Une ville très convoitée

Tour de la grosse horloge

En 1131, Saint-Jean d’Angély commence à s’entourer de palissades et de fossés, des fortifications légères qui s’augmenteront rapidement pendant la guerre de cent ans, pour

Les origines

Saint-Jean d’Angély doit son origine à l’abbaye des bénédictins fondée par Pépin, roi d’Aquitaine, près du château qu’il possédait dans la forêt d’Angeri, sur le

La maladrerie 2

Le 14 novembre 1339, Adémar de Lussaut, ancien maire de Saint-Jean d’Angély, établit une troisième aumônerie derrière l’emplacement actuel des maisons Gaillard et Florimond, rue

La maladrerie 1

La naissance de l’hôpital de Saint-Jean d’Angély remonte à une très haute antiquité, Guillonnet-Merville, dans ses « Recherches topographiques et historiques sur Saint-Jean d’Angély »,

Louis XIII à St-Jean (4) 1621

Bien que l’assaut eût été repoussé, il eut cependant un résultat bien funeste pour la garnison de Saint-Jean d’Angély, en lui enlevant son premier capitaine

Louis XIII à St-Jean (3) 1621

Le 12 juin, l’armée royale, à court de munitions, envoya des hommes ramasser les projectiles tombés dans les fossés de la ville. Ils parvinrent sans

Louis XIII à St-Jean 2 (1621)

Pendant la même journée, l’artillerie royale, pour faire diversion, abattit deux tours portant des couleuvrines, ouvrit une brèche de quatorze pas de large dans la

Alienor d’Aquitaine

L’hiver se passa en voyages. A Noël 1151, nous étions à Limoges, où Louis (Louis VII le Pieux) nous rejoignit, l’oeil sombre. Il eut un

Naissance de la commune

Jusqu’en 1204, la ville de Saint-Jean d’Angély n’a pour histoire que celle de son monastère de bénédictins ; mais à partir de cette date, elle a

Duguesclin arrive

Les Angériens avaient été réduits à une si grande misère par le pillage des Anglais, que la plupart furent pendant plusieurs années obligés d’avoir recours

Michel Regnaud

Michel Regnaud de Saint-Jean d’Angély, né à Saint-Fargeau le 3 novembre 1760 et mort à Paris le 11 mars 1819, est un homme politique, avocat et journaliste, député aux États généraux, conseiller et ministre d’État sous l’Empire, comte d’Empire, membre de l’Académie

Aumônerie en 1929

Dans les dépendances de la maison de M. Martelet, entre la rue du Collège et la petite rue du Temple, on voit encore des vestiges

La guerre de cent ans

La domination anglaise A la mort de Charles le Bel en 1328, en vertu de la loi salique, Philippe de Valois fut proclamé Philippe VI

Echevinage

Après la transformation de Saint-Jean-d’Angély en commune (1204), les réunions du Corps de Ville se tenaient dans la maison du Maire ou toute autre maison

La ville assiégée (1569)-4

La résistance s’organise  Les catholiques, furieux autant de la perte de leurs hommes que de la bravade des assiégés, redoublèrent la violence de leur feu

La ville assiégée (1569)-3

La trêve Le quatre novembre, le conseil royal dépêcha La Guittinière ; les assiégés envoyèrent La Personne. Ce dernier avait pour mission de ne traiter que

La ville assiégée (1569)-2

L’armée royale engage les assiégés à se rendre Le 23 octobre, les chefs de l’armée royale engagèrent de nouveau les assiégés à se rendre, les assurant

La ville assiégée (1569)-1

Saint-Jean ville réformée Après la défaite de Jarnac, où Louis 1er de Bourbon Condé fut tué, Coligny, Dandelot et quelques autres officiers protestants se jetèrent dans

La ville assiégée (1351)

 Le siège de Saint-Jean-d’Angély se déroula de mars à août 1351. De nos jours on s’interroge encore sur les motivations qui poussèrent Jean II de France

Moulin à poudre explosion

 Pierre Bonnin est en service et attend son collègue pour recharger la trémie du bluttoir. Le sac de cinquante kilos est, en général, porté par

Mort du prince l’enquête (4).

Autopsie du prince Il fut constaté par le rapport des médecins et chirurgiens appelés à donner des soins au prince, et chargés après sa mort de

Prince de condé empoisonné ? (3)

Le prince réfugié à Guernesey Le roi de Navarre et Condé protestèrent contre cet édit et déclarèrent la guerre à outrance au catholicisme. Condé partit de

Prince de Condé et les réformés (2)

Reprise des hostilités Le prince de Condé était contraire à ces dispositions pacifiques, il vivait dans une continuelle défiance de la ligue et, pour se protéger

error: Le contenu est protégé !
Défilement vers le haut